Faitphone 3

Fairphone 3 : un smartphone avec moins de Google

J’ai reçu il y a quelques jours le Fairphone 3 et je voulais en parler un petit peu ici. C’est la 3ème version d’un téléphone entièrement réparable et qui respecte (un peu mieux que les autres) la nature et les hommes.

Le Fairphone c’est quoi ?

C’est un téléphone dont le principal avantage est de proposer un modèle facile à réparer soi-meme.
En effet, il est possible de remplacer les différents composants : écran, battarie, appareil photo, micro. De plus, celui-ci est fait de la manière la plus « Eco-humano-friendly ».

Un smartphone libéré de Google

Autre avantage et c’est aussi pour cela que j’ai décidé de m’en offrir un : il est possible d’installer des OS sans Google ! Depuis que je me suis remis à Linux et à me ré-intéresser au monde du logiciel libre, à l’importance de la vie privée et de la souveraineté des données j’ai eu envie d’aller plus loin avec le Fairphone.

Fairphone 3

De base, j’ai reçu celui-ci avec Android 9. Mais après quelques bidouilles, j’ai un téléphone qui tourne sous OS libre : eOS.
Pour faire court, il s’agit d’un OS qui a retiré d’Android tout ce qui était Google et ça tourne pas mal du tout. Il me semble qu’eOS fait de son mieux pour dé-googler autant que possible, mais l’OS utilise encore quelques applications douteuses et malgré les efforts, laisse encore fuiter le trafic réseau de temps en temps. Cet article donne un bon aperçu de /e/ l’OS : https://infosec-handbook.eu/blog/e-foundation-final-look/

Fdroid / Aurora comme stores

Cela demande un peu d’adapation le temps de trouver des alternatives aux applications du Google Play Store. Avec Fdroid j’ai accès à un catalogue d’applications libres et qui respectent la vie privée.

Le seul souci que j’ai eu était pour réinstaller l’app de ma banque. Impossible de l’installer via le store par défaut proposé par /e ainsi que sur Fdroid. J’ai donc du installer Aurora qui est un store ne respectant pas les conditions d’utilisation de Google Play mais qui en est une copie parfaite. J’ai donc pu réinstaller cette application en cherchant un peu (ce que j’ai l’impression de faire non-stop depuis que j’ai réinstaller Ubuntu / Manjaro sur mes ordinateurs, OH JOIE).

Fp3 versus iPhone

Au quotidien c’est un grand téléphone : il prend de la place dans la poche mais la prise en main reste bonne.

Coté Hardware

On est d’accord, le téléphone est moins performant que mon iPhone 6S mais il ne coute « que » 450€. Pour aller sur mastodon, twitter, lire des emails pour répondre aux appels/messages il fait très bien le job. Pour les photos, le FP3 n’est pas mauvais mais il est, je trouve, moins bon que mon iPhone 6s.

Caracteristiques FP3

J’ai vraiment apprécié pouvoir installer l’os par moi-meme, j’ai pu comprendre ce que sont bootloader, fastboot et comment gérer son téléphone via USB en ligne de commande. Au dela du téléphone, c’est toute ma manière de faire que je suis en train de revoir : je fais le tri dans les applications qui ne correspondent pas à mes valeurs et tente de pluttot en utiliser d’autres qui sont libres ou soucieuse de la vie privée. Ce n’est pas simple au début, la tendance est grande d’allumer Youtube pour checker une vidéo alors que celle-ci est généralement présente sur Peertube également.

Comme le dit Framasoft, la route est longue mais la voie est libre !

 

Laisser un commentaire