Eviter les bouchons ? Le permis moto !

On connait tous, cet insupportable mélange de chaleur, d’insultes, d’odeur d’essence et de connards qui déboitent de n’importe où, n’importe comment. Et bien moi, j’y ai droit tous les jours matin et soir.

Après quelques mois de supplice, j’ai pris mon “courage à deux mains” et j’ai décidé de me lever 1h30 plus tôt le matin. Résultat ? Je dors moins, mais je m’énerve moins en allant bosser le matin. C’est déjà ça !

Il y a un côté plaisant à arriver au bureau à 6h15 quand il n’y a personne : ça permet de faire le point sur la to-do, d’organiser sa journée tranquillement et de faire de la veille.

Pour le matin, on va dire que c’est bon.

 

Le retour du travail

En général, quand je quitte le bureau il est 16h30 – 17h. Je suis réveillé depuis 5h20, pour moi il est déjà 22h mais en fin d’après-midi quand je décide d’aller profiter un peu chez moi… c’est la catastrophe. Et là, pas moyen d’y couper !

En traversant par la ville ou en rejoignant l’autoroute, je suis sûr de perdre au MINIMUM 30 minutes.
30 minutes à regarder les mouches ou à m’énerver.

Là où ça pêche, c’est que l’autoroute est entre-coupée de 3 feux dans un sens, et est réduite à une bande de circulation dans l’autre. C’est la fête à la saucisse tous les jours (sauf en période de vacances il faut l’admettre). Ceux qui passent par là, savent de quoi je parle…

De l’autre côté, si je “coupe” par le centre-ville, c’est la même chose : les voitures ne roulent pas mieux.

 

La solution anti-embouteillage : la moto

La moto ou le scooter, mais il faut savoir que je fais 200km par jour pour le trajet maison-boulot-maison. Il me faut donc un peu plus qu’une 125CC ! Pour avoir essayé la 125cc sur autoroute, je ne le recommande vraiment pas : difficulté à dépasser les camions, rafales de vent incessantes… J’ai vendu ma petite Astor il y a un an pour cette raison.

Des motos, je peux en voir remonter les files, zigzaguer entre les voitures. C’est la solution !
Mais le petit problème c’est que je n’ai pas le permis moto (permis A).

Ma première réaction a donc été d’envisager l’achat d’une « moto à 3 roues » et plus particulièrement le Metropolis de Peugeot. L’avantage de ce type de véhicule est que le permis B suffit pour les conduire. Du coup c’est possible d’avoir une bonne cylindrée, sans devoir passer le permis moto.

Mais mais mais : le prix

Et oui, là où ça fait mal, c’est que les motos à 3 roues, ça coûte cher ! Minimum 8.000€ pour une bécane bien équipée. Pour ce prix, pourquoi ne pas passer le permis moto finalement ?

Au moins je serais tranquille.

Étudier la théorie du permis moto

J’ai donc acheté le compagnon de tout candidat au permis : le Feu Vert ! Ce livre m’a immédiatement rappelé mes heures d’études et d’exercices pour le permis scooter. Toujours les mêmes images de vieilles voitures et les mêmes questions piégeuses.

La théorie du permis A.

Résultat de recherche d'images pour "feuvert livre"

Rien de bien compliqué quand, comme moi, vous roulez depuis 2009 en voiture.
Le plus complexe est de comprendre la formulation des questions ! Pour vous entrainer, je vous conseille d’acheter un pack de 5 simulations d’examen à faire sur feuvert.be, c’est relativement (très) similaire aux questions de l’examen.

Pour passer l’examen, rendez-vous dans un centre d’auto-sécurité (il n’y en a pas beaucoup d’ailleurs) et comptez une quinzaine de minutes pour passer le test. J’ai été le passer ce lundi et le résultat a été au rendez-vous dès le premier coup : 45/50.

La pratique du permis (A) moto

Il y a deux possibilités pour passer la pratique du permis moto :

  1. 9h de cours obligatoire en moto-école + examen manœuvre = 1 an de permis provisoire maximum avant de passer le permis “final”.
  2. 12h de cours (dont 9h obligatoire) + examen manœuvre + examen final.

La première solution coûte 653€ , la deuxième presque 1.000€.
N’étant pas pressé et puisque qu’on approche de l’hiver, je préfère prendre mon temps et j’ai donc opté pour la première solution.

L’agenda est relativement serré, je vais enchaîner 3 fois 3 heures de cours avant de passer mon examen manœuvre. Le tout se déroulera au mois de novembre. Après ça… il suffira d’attendre le salon de l’auto (et de la moto) pour espérer faire une bonne affaire !

Histoire à suivre donc 🙂

 

 

2 commentaires

  1. Bienvenu au club…
    Je te conseille de ne pas investir dans une trop grosse cylindrée, fais toi d’abord la main sur une bécane adaptée aux “débutants”… Tu sais déjà ce que tu veux ?

    Ben

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *