Fuck off Google Berlin

Don’t let Google take over Berlin

Au hasard de mes recherches sur le web, je suis tombé sur une action citoyenne un peu particulière : “Fuck off Google”. Rien que ça !

Ce rassemblement de citoyens allemands s’oppose à l’installation d’un campus Google de 2.500m2 à Kreuzberg, près de Berlin.


Selon ce collectif, Google bénéficie toujours de son image cool et sympa comme l’indique son slogan “Don’t be evil”. Mais voilà, ce slogan est depuis longtemps désuet car la compagnie est accusée de surveillance de masse, de censure, d’évasion fiscale et j’en passe…

Ce que je trouve intéressant dans cette action c’est le courage et la volonté du collectif pour s’opposer à un géant qui selon moi, n’est plus un moteur de recherche mais un véritable site e-commerce.

Le souhait de “Fuck off Google” est de proposer aux utilisateurs un monde ou les communications et les données sont entre les mains des citoyens et non d’une seule entreprise. Le collectif veut développer et encourage l’utilisation de services décentralisés, libres, gratuits et cryptés.

Voici par exemple une liste de services libres si le sujet vous intéresse.

 

Pour rappel, voici à quoi ressemble un réseau centralisé / décentralisé et distribué :

La décentralisation d’un réseau signifie que contrairement à un réseau centralisé (relation client – serveur), tous les noeuds d’un même réseau forment des serveurs. L’intérêt est d’éviter qu’un serveur recoive un nombre trop important de connexions, mais aussi et surtout d’éviter à un seul serveur de contrôler toutes les données.

Fervent défenseur et utilisateur de logiciels libres, j’admire cette initiative !
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Fuck off Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *