Faire ranker un petit site perso, en 1 an

11h38 le lundi 07 janvier 2019 à la machine à café.

En attendant que mon double espresso se remplisse, je scrute les collègues présents dans les différentes salles de réunion en ne pouvant m’empêcher de yeuter ce qui s’affiche sur les rétroprojecteurs.

  • Des tableaux excel chez l’un
  • Une démonstration de couettes chez une autre
  • Un cours de langue individuel

Et soudain, un doute m’envahi…..Suis-je encore capable de faire ranker un site par moi-même, sans déléguer les tâches aux autres ?
Et oui : je suis depuis 3 ans pleinement dans mon rôle de SEO manager chez Colruyt Group (Belgique) et j’en ai oublié mes nombreux petits projets perso que j’adorai réaliser “à l’époque”. Aujourd’hui, mon serveur dédié est vide : il ne sert qu’à stocker des photos, héberger mes emails et quelques dossiers….

L’époque où j’étais freelance, l’époque où tout mon argent passait en clopes, vin rouge et jeux Steam….. l’époque où j’avais le temps de créer des sites très vite pour gagner 3 francs avec Adsense.

 

Aujourd’hui, je sonde les tendances, attribue les briefings, crée des tickets et donne des formations aux collègues. Elle est bien loin la période où je mettais réellement les mains dans le camboui.  Combien de sites j’ai plantés en faisant n’importe quoi…*ému*

Bref, en quelques secondes, je fais le point sur ma vie.

Retour à mon bureau, je décide qu’à la pause de midi (oui en Belgique on dit pas pause déjeuner) je me lancerai un défi. Je vais remonter un site et le faire ranker.

Je m'excuse par avance si le contenu de cet article semble désordonné, il reflète mes pensées à un instant T.

Lecteur assidu du blog de Glen Allsopp, c’est là que j’ai trouvé la motivation à monter un petit projet perso. Au fur et à mesure de mes lectures, j’ai décidé de créer quelque chose d’utile pour moi-même afin d’être “sûr” de ne pas jeter l’éponge.

Mes pensées m’amènent à prendre deux décisions :

  1. Je ne vais consacrer que 3h par semaine au site.
  2. Je ne vais pas dépenser de l’argent en publicité.
  3. Mode radin : ON

Etant donné que je vais faire mon gros radin, je vais devoir rédiger le contenu moi-même. De part ma petite expérience, je sais que si le sujet me gave, ça ne va jamais aller. Je ne suis pas fait pour parler de “Meilleur aspirateur” ou de “Friteuses sans huile”. Je vais donc choisir un thème que je ne connais pas du tout, ce qui va me permettre d’apprendre des choses et me permettre de trouver des idées de questions/contenus.

 

L’objectif du site

Même si je déteste ce terme de “niche” qui pour moi est synonyme de charlatanisme, j’ai trouvé cette dernière en conduisant mon VW caddy maxi au gaz (certains collègues diront Mommy’s car).
Et oui, depuis décembre 2018 je roule en VW au gaz naturel. Autant vous dire qu’en Flandre il n’y a aucun problème pour trouver une pompe CNG…par contre en Wallonie, au Luxembourg où je vais régulièrement, c’est autre chose.

Les sites qui répertorient les stations au gaz naturel sont mal conçus pour mobile : trop lourds, trop lents, pas responsive. Je vais donc créer un site qui répertorie les stations CNG en Belgique, au Luxemborug et le long de la frontirèe française. Pour me rendre service !

Je fais une première recherche sur Google trends pour prendre la température :

CNG Belgique

Le sujet à l’air en vogue : il y a de plus en plus d’initiatives politique pour pousser les gens à rouler avec une voiture électrique ou au gaz naturel.
Je pense ne pas me tromper en disant qu’il y a de l’intérêt, surtout durant la période du salon de l’auto à Bruxelles.

Sur SEMRUSH, on voit qu’il y a un peu de volume de recherche :

 

Dans cette liste je remarque une requête pertinente “pompes cng belgique”. Je vais tenter ma chance, le sujet m’intéresse.

Saviez-vous que Schubert avait la même taille que Sylvie Vartan ?

Le scope du site

Avant d’aller plus loin, je veux être sûr de bien définir le scope du site : de quoi vais-je parler, quelles pages, etc… J’ai par le passé déjà foncé tête baissée avant de me rendre compte que le sujet ne me convenait pas du tout (je sais je suis chiant).

Le scope sera très simple :

  • Répertoire des stations en Belgique, Luxembourg, France, Allemagne
  • Partie actualités CNG

 

Choisir le domaine

Pour ce site, je vais partir sur un nom de domaine neuf : pompes-cng.be
Il n’y avait à ce moment là pas d’expi intéressant sur expiredomain.net et j’avais la flemme d’en chercher un ailleurs.

Clair, net et précis.

L’hébergement



Un petit tour chez OVH et 2.41€ plus tard, le domaine est réservé. Pour l’hébergement, je passe chez O2switch (lien affilié <3) où j’ai un serveur dédié avec espace de stockage illimité qui fonctionne parfaitement bien pour pas cher. J’aime la facilité de l’interface de gestion et l’installation automatique des WordPress sur le domaines. C’est top.

En quelques clics, les serveurs DNS sont configurés et le site est installé. Mon petit nom d’admin : CNG.

 

La configuration du site

Je vais y aller step-by-step :

  1. Un thème WP fait maison avec une partie annuaire et une partie actualités.
  2. Quelques liens faciles.
  3. Une carte avec geolocalisation pour trouver une pompe (dev maison – merci Gaby)

J’ai l’habitude de faire mes sites avec des custom post type et le plugin ACF :

Le développement du site

Ayant la chance d’avoir un beau-frère dans le web, ce dernier a accepté qu’on réalise ce projet tout les deux : il s’occupe du développement et du front-end tandis que moi je bosse sur les données et le SEO. C’est mieux comme ça, ce que je fais est en général très moche.

Côté dev :

  • Leaflet avec géolocalisation et carte minimale
  • Mon bon vieux template WP de base

 

Côté data, il me fallait une base de données où récupérer les adresses des stations CNG. Je ne voulais pas d’une carte qui présente des pompes qui n’existent plus.
Travaillant pour Colruyt, j’ai commencé par les pompes dats24 : j’ai scrapé le site avec Zennoposter et j’ai listé les stations dans un excel.

Toutes les autres stations ont été ajoutées à la main, je continue d’ailleurs à le faire de temps en temps. Aujourd’hui, j’ai 700 stations en brouillon dans le back-end. Lors de l’importation du csv dans WordPress, j’ai utilisé un plug-in : LatLong. Ce dernier permet de transformer une adresse en latitude et longitude directement dans excel.

Pratique car leaflet demande ces infos pour situer la station sur la carte.

Je remercie aussi Florent Perez pour ces vidéos sur Zennoposter, c’est grâce à lui que j’ai pu faire mon scraper.

Bref, après quelques jours le site était en ligne, dans sa première version.

Après l’avoir laissé une bonne semaine tourner tout seul, je regarde un peu dans la search console et constate que la requête “pompes cng” ou “station cng” revient souvent. Enfin souvent…en terme de volume c’est rien du tout on est d’accord, mais c’est le pourquoi du site : permettre de trouver une station CNG aux conducteurs qui arrivent à sec.

Je vais mettre le focus sur ces requêtes.

Augmenter le trafic SEO

Ayant créé une partie actulités, j’ai créé quelques articles parlant du CNG (ou GNV / GNC en France) et de ses différents avantages en terme de fiscalité et d’écologie.
Le résultat ne se fait pas attendre très longtemps, j’arrive à capter du trafic au bout de quelques jours (nous sommes fin janvier 2019). Un sujet qui revient régulièrement est la différence entre le LPG et le CNG :

Cet article continue d’apporter (un peu) de trafic tout au long de l’année, le reste étant la liste des stations par pays ou une station particulière :

Je crée régulièrement des articles, au gré de mes envies ou de ma motivation.

Une page station

Concernant la page d’une station, j’utilise le même template avec des champs dynamiques :

  • Ville
  • Marque
  • Services supplémentaires (magasin, pression des pneus)
  • Adresse
  • Image à la une
  • Itinéraire avec Google maps
  • Autres stations proches

Ces infos me permettent de générer un texte pour chaque station :

Auquel je viens ajouter à la main des infos plus spécifiques sur la localisation :

Aperçu du trafic après un an

Attention, tu es assis ?

La progression est douce et régulière, c’est ce qui importe à mes yeux. Concernant les backlinks, pour le moment il n’y a rien de bien transcendant : le seul backlink que j’ai récupéré est placé sur un forum qui parle de CNG, mais pour dire que la carte n’est pas mise à jour…. va falloir que je travaille un peu plus. En travaillant sur pompes-cng à peine une heure par semaine (au lieu des 3 que j’avais prévues initalement), le résultat est pas mauvais.

Liste des BL :

J’ai un peu de crédit sur https://www.nextlevel.link/ , je vais aller jetter un coup d’oeil pour voir s’il y a des opportunités.

Sur le mot-clé principal (je n’ai SEMRush payant que depuis octobre, d’où l’historique limité) :

Et le reste :

 

Next step :

  • Je développe un formulaire pour que les visiteurs puissent ajouter eux-mêmes leurs stations CNG et leurs commentaires (j’ai reçu une vingtaine de demandes, cette année, via le formulaire du site).
  • J’ai placé des banners via Awin sur certaines pages, pour l’instant c’est plus un test pour voir comment marche l’affiliation.

 

Update du 06/03/2020

  • Le site continue de prendre des positions dans le top3.
  • Ce que j’ai ajouté / modifié : structured data, ajout de +/- 20 pompes.

Laisser un commentaire